plan

La Peonia
153, rue de Billancourt
92100 Boulogne-Billancourt
info@restaurantlapeonia.com
Tél: 01 46 04 65 23


 A l’angle des rues de Billancourt et Carnot, exit le caffé Peonia et viva le restaurant La Peonia. Fabio Tenti, originaire de Varese en Lombardie, que l’on connut à l’aube de l’an 2000 chez Il Cortile sous l’empire Ducasse, puis chez Il Sardo rue de Clichy avant le faste de la rue Treilhard, opère toujours en cuisine.

C’est Andrea Saba, qui tenait le garde-manger chez Il Cortile, qui a créé ce lieu discret et sans tapage. Une première salle avec un long comptoir noir suivie dans l’enfilade par une belle salle à manger, des murs couleur gris anthracite alternant avec un rose fuchsia suffisamment pétard pour avoir du caractère, des tables noires avec dessous d’assiettes en ardoise pour le coté déco, des banquettes grises et fuschia, des sièges Louis Ghost en plexi qui allègent un design simple dans un cadre agréable et joyeux.

Fabio Tenti fait dans le sur mesure à un prix dégriffé, tient les fourneaux et joue au «piano» une partition pleine de parfums et de saveurs. Assisté par Gavino Sechi originaire de Sardaigne, mais aussi Stefano Costa, jeune pizzaiolo originaire de Cagliari, on se régale de délicieuses pizzas, l’Ortolana, un presque potager dans l’assiette, tomates fraîches, courgettes, aubergines, poivrons, oignons, basilic, sauce tomate, mozzarelle et huile d’olive ; ou la typique Peonia Terra, signature de la maison avec saucisse sarde oblige, fromage de brebis et mozzarella.

On retrouve le coté mer avec les calamari e gamberi in padella con zucchine, pomodorini, porcini secchi, une belle poêlée de supions et gambas, tomates cerises et cèpes séchés, d’une surprenante simplicité pour être d’une parfaite qualité. A l’ardoise du jour, les fetucini, gambas, artichaut, roquette sont irréprochables, et on tombe sous le charme du savoir-faire de Fabio avec les exquises linguine vongole, ou cette délicieuse soupe de moules et palourdes, une cuisine qui nous berce de soleil.

Desserts tradi : pour inconditionnel, un tiramisu à se rouler par terre, ou une panna cotta avec coulis de fruits rouges pour qui préfère rester dignement sur sa chaise. Une cave typique de l’Italie du nord au sud, convenablement tarifée. Tout cela est de la belle ouvrage. À moins d’une lieue de Paris, voilà une table lombardo-sarde qui sort joliment de la Botte !



G. Pudlowski – Sept 2014